TEMPO

RESEAU DE SUIVI DES HERBIERS A POSIDONIE

TEMPO est le réseau de surveillance de l’état écologique des herbiers de posidonie sur deux secteurs caractéristiques de cet écosystème clé de Méditerranée : la limite inférieure (limite d’extension la plus profonde) et la profondeur intermédiaire (-15 mètres ; profondeur représentative de l’herbier en Méditerranée). Ce réseau est opéré par Andromède océanologie depuis 2011 avec le soutien de l’Agence de l’eau RMC. La caractérisation de l’état écologique de l’herbier est réalisée par campagne régionale annuelle sur la période mi-mai/fin juin. Toutes régions confondues (Corse, Provence-Alpes Côte d’Azur et Occitanie) le réseau TEMPO permet l’échantillonnage de 96 sites d’herbier lors des trois années de suivi dont 53 sont localisés en limite inférieure d’herbier et 47 à la profondeur intermédiaire.

 

La méthode choisie pour la surveillance de l’herbier à posidonie en limite inférieure prend en compte trois types de mesures : une description générale du site, une cartographie de la limite inférieure de l’herbier à posidonie par télémétrie acoustique, et des mesures de vitalité de l’herbier. La méthode de télémétrie acoustique permet à l’opérateur d’effectuer un point tous les 30 à 50 cm pour cartographier très précisément la limite inférieure grâce à l’Aquamètre D100-NG dernière génération relié à une tablette étanche avec système Android. La caractérisation des herbiers de Posidonia oceanica à la profondeur intermédiaire de – 15 mètres est réalisée selon les protocoles standardisés du PREI (Gobert et al., 2009), de l’EBQI (Ecosystem-Based Quality Index) (Personnic et al., 2014a) et du BiPo (Lopez y Royo et al., 2010). Ces sites se situent dans l’alignement des sites TEMPO existants en limite inférieure de l’herbier.

 

Le projet TEMPO met à disposition de l’utilisateur des outils de comparaison des sites (icône « Comparer les stations ») qui permettent de comparer de nombreux paramètres pour chaque site TEMPO : les indices EBQI, BiPo, PREI pour les herbiers à -15 mètres ; les mesures de vitalité, les pourcentages de discordance positive, de discordance négative, de concordance et l’indice d’évolution pour les herbiers en limite inférieure. Un curseur imagé est associé à chaque paramètre comparé. Sont alors affichées les valeurs minimale, maximale et moyenne observées pour chaque paramètre sur tous les sites TEMPO échantillonnés en Méditerranée. Chaque couleur correspond à un cinquième de l’étendue des valeurs observées à l’échelle de comparaison voulue, c’est à dire celle de la masse d’eau, de la région (Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), Corse, Occitanie) ou de la Méditerranée pour le paramètre concerné. Chaque point TEMPO fait également l’objet d’un suivi poissons, de température (réseau CALOR) et d’écoute acoustique (réseau CALME).

 

Structure : Andromède Océanologie

 

Personne en charge du projet :

Gwenaëlle Delaruëlle / Célia Fery

gwenaelle.delaruelle@andromede-ocean.com

 

Site internet : http://www.andromede-ocean.com